Si la thune a pas d'odeur, pas la sentir c'est passer un mauvais quart d'heure.” qu’ils disaient. Et autant vous dire que pour le Tarbes Pyrénées Rugby (et le rugby bigourdan en général) les temps sont durs. La DNACG tape de plus en plus fort, et sans Serge Blanco dans ses rangs, difficile d’imaginer un avenir radieux. Du coup, Keposport a profité de la venue des CATALANS, pour se rendre (une dernière fois?) au stade Trelut pour un match de Pro D2.

 

Fait et gestes:

0’: S’infliger un match de ProD2, il faut soit être adepte d’une forme de masochisme très cruelle, soit avoir un cerveau malade, et je me demande encore à quelle catégorie j’appartiens.

0’: 45%. Ce serait le pourcentage de joueurs étrangers en ProD2. On devrait plutôt les remercier de venir se taper le sale boulot. S’ils pouvaient venir en tribunes aussi… Et j’ai rien contre la ProD2, hein ! J’adore Nicolas Vergallo…

0’: Big’Ours, la mascotte est toujours là, et soyons honnêtes, on supporterait pas de le voir tout triste, à l’entrée de Pôle Emploi. Déconnez pas la DNACG !

9899494703_326b5604bd_c.jpg

Tu sais faire ça Ovalion?

 

1’ : Le stade est comble, on se croirait au Stadium de Toulouse.

8’ : Ce pauvre Allan Theo (ou un truc dans le genre) se fait replacer quelques côtes sur un plaquage légèrement en retard. Bienvenue à Trélut.

20’: Toujours rien… En même temps, on est vendredi soir, à quoi je m’attendais !

22’: La banda entame sa prestation et me réveille par la même occasion. Je ne sais pas vraiment si je dois les remercier vu que j’avais entamé ma nuit.

25’: 3-3. Beh en même temps, le buteur tarbais nous fait une prestation de treiziste…

40’: Si on y réfléchit, le rugby est quand même le seul sport dans lequel on peut inscrire des points sans marquer. Suffit juste que l’arbitre se dise “Vous faites chier à pas vouloir prendre un essai!” Et encore une belle action collective conclue par De Pénalité.

 

Mi-temps: Tu sais que le club est un peu dans la crotte quand le président vient faire une intervention à la pause pour faire le point sur la situation.

Le TPR va mal...

 

42’: La banda repart de plus belle et entame “Dans les yeux d’Emilie”. Best moment ever !

55’: Le speaker annonce l’entrée de Hans Grobler. Ce qui ressemble quand même à Hans Gruber. Du coup je m’attendais à le voir entrer avec son bouc, à la poursuite de Bruce Willis. Déception..

60’: Le TPR inscrit un deuxième essai, et là c’est l’emballement. Avant même la transformation, le tableau de score invente l’essai à 9 points. En espérant que ce ne soit pas la même personne qui s’occupe de la comptabilité du club…

66’: Entrée de David Marty. De Auckland à Tarbes, la vie est une catin !

67’: Vergallo est sonné et doit sortir. Il ne reviendra pas sur le terrain, ayant répondu Qué? à toutes les questions du protocole commotion.

80’: Le pick and go qui dure dix minutes, ça existe toujours. Et ça rapporte 4 points à Tarbes. Bon et l’USAP a marqué aussi à un moment. Grâce à un bon impact de David Marty. 18-16, et retour au vestiaire.

 

Le film du match:

Si vous avez râté le match, tant pis pour vous. Si vous avez raté les vingt premières minutes, tant mieux pour vous ! La rencontre a été brouillonne des deux côtés, ralentie par des fautes de main et un jeu au pied très défaillant. Par contre devant, le TPR a fait une belle impression, confirmant l’adage pour l’USAP, no scrum no win. Un peu d’air sur le plan sportif, remontant à la 10ème place avant le derby landais. Et pour dénoncer, il faut noter la belle prestation du flanker bigourdan, auteur en plus d’un essai.